Télétravail : ces aménagements pratiques et insolites réinventent l’open space.

Aménagements pratiques et insolites - télétravail

 

Bon an mal an, le télétravail est entré dans les mœurs. Aussi on s’est amusé à passer en revue les idées d’open space et de bureau à domicile les plus insolites et originaux pour mener des activités professionnelles. En quelques années, les designers ont planché le sujet, si l’on en juge par leurs propositions. Entre caravanes de chantier revisitées et soucoupes volantes, elles satisfont tous les goûts et aspirations.

Une cabine acoustique de 9 m² à poser dans son jardin

L’entreprise californienne Denizen conçoit des mini-bureaux tout équipés à monter n’importe où pour remplacer les open spaces traditionnels. D’une superficie n’excédant pas 9 m², ces poids imprimés en 3 D évitent les démarches administratives dans de nombreux pays. Leur design très sobre s’agrémente de grandes baies vitrées, et d’un équipement complet comprenant un bureau, un écran d’ordinateur, un mini-frigo, une banquette, un tableau blanc et des enceintes. Les maniaques du détail chercheront les toilettes et la sécurisation des lieux. Si on dispose ces poids dans le parc municipal, on suggérera les toilettes publiques et si c’est au fond du jardin, nous vous laissons décider…

Denizen aimerait collaborer avec les mairies pour louer sa production. On peut disserter sur la qualité de vie au travail dans ces conditions et imaginer un camping composé d’espaces dédiés à ces bureaux insolites. Toujours est-il qu’ils font moins cellules monastiques que les box de micro-working de KABIN.

aménagement d'un bureau insolite

KABIN pour « faire du monde votre bureau »

KABIN est une société qui s’est spécialisée dans les solutions pour permettre à chacun de travailler entre deux avions, deux trains, deux métros, en attendant les bambins à la sortie de l’école, etc. La première « KABIN», a d’ailleurs été installée en janvier 2021 dans le Monoprix de la rue des Ternes à Paris. La chaîne de magasins attend les retours d’expérience pour donner suite à leur implantation. KABIN est présentée comme une « solution de bureau en libre-service en bas de chez soi » pouvant abriter jusqu’à 4 personnes. On peut réserver un créneau horaire via une application mobile qui géolocalise leur emplacement. Le prix de la location se monte à 15 euros de l’heure, même si la start-up souhaite pouvoir les louer au quart d’heure comme à Tokyo. Cette solution d’appoint séduira-t-elle les travailleurs nomades en mal de lieu pour trouver un coin de table et une chaise et remplacera-t-elle le café ou l’open-space ? L’avenir le dira… L’objectif est d’en installer 200 dans l’Hexagone d’ici fin 2022.

Les capsules Qworktine : retour vers le futur

 

Les capsules baptisées « Qworktine » sont une solution pour mener des tâches professionnelles en sécurité et sans être perturbé par les nuisances sonores. Conçues par l’architecte et designer Mohamed M. Radwan, ces petites structures sont dotées de ventilateurs avec purificateurs d’air, d’une porte automatique avec reconnaissance faciale, d’un bureau et de rangement. Les matériaux employés sont imperméables et faciles à désinfecter et à nettoyer. En prime, elles peuvent s’emboîter pour composer un élément unique et se transformer en petite salle de réunion.

L Ces bulles sécurisées et aseptisées ont tout pour séduire ceux qui redoutent les bactéries et autres virus. Les capsules Qworktine ont été distinguées lors du Paris 2020 Design Award.

 

aménagement d'un bureau pour le télétravail

 

Le télétravail dans un bureau flottant

 

Pour poursuivre dans le style futuriste, un studio de design polonais a imaginé des open-spaces aménagés sur une plateforme flottante comme lieu de télétravail. De loin, ces drôles de structures imprimées en 3D évoquent des casques de moto ou des robots. Leur créatrice. Anieszka Białek a prévu des matériaux imperméables et recyclables pour fabriquer ces structures. Chaque bureau flottant est livré avec un équipement léger. L’objectif est de permettre de louer un bureau sur l’eau à l’heure, la demi-journée ou la journée. Pour gagner son lieu de travail, il faut emprunter un canoë-kayak à moins que les conditions soient réunies pour piquer une tête. Aucune crainte de partir à la dérive, chaque bulle est lestée pour ne pas bouger et rester stable. Le concept est réellement attrayant si on en juge par les photos de présentation. Dommage que les prix ne soient pas communiqués et que les commodités ne semblent pas non plus prévues… Sans faire une fixette sur le sujet, on peut légitimement se poser la question quand on prévoit de louer ces bureaux pour télétravailler à la journée. C’est à croire que les télétravailleurs échappent à certains besoins.

 

Un truck pour voyager et travailler

 

Retour sur la terre ferme avec cet aménagement à mi-chemin entre le van réhabilité et la tiny house. Pensé pour les travailleurs nomades, ce wagon qui n’en est pas un bénéficie de tout le confort. Écrans, tableau, machine à café, wi-fi et même une salle de bains ! Des panneaux solaires alimentent les différents équipements électriques et les baies vitrées se rabattent pour rester en contact avec la nature. Cette étonnante remorque de 5 mètres de long sur 2 de large peut héberger jusqu’à six personnes.

Il faut débourser 220 euros par semaine pour louer cette drôle de caravane et choisir un itinéraire auprès de l’entreprise pour pouvoir allier passion du voyage et travail. À l’intérieur, la déco associe les matériaux durables, l’environnement et la douceur de vivre pour permettre aux occupants de « trouver l’inspiration tout en restant productif était l’une des principales motivations pour la construction de Nova. ».

Un bureau modulaire à installer sur son toit

 

Pour les fans de télétravail, un architecte allemand a conçu des structures capables de s’intégrer à un bâtiment sans toucher à sa structure ni modifier l’identité architecturale du bâtiment où elles sont installées. Ce bureau modulaire ressemble à un container, De grandes fenêtres laissent entrer la lumière extérieure dans cette structure géométrique fabriquée à partir de panneaux de bois agglomérés. À l’intérieur, tout est prévu pour faire passer fils électriques et conduits d’eau si nécessaire. Un aménagement volontairement basique pour permettre à chacun de le personnaliser. Ces petits volumes peuvent se regrouper et même être suspendus entre les arbres avec des filins pour assouvir les rêves de cabanes dans les arbres. En 2017, le cabinet Philipp Architekten de Waldenburg a reçu des récompenses au German design award et du prix Best Architect.

 

Sur l’eau, dans les arbres ou avec vu sur l’océan, les solutions pour remplacer le bureau dans un open-space classique existent. Vont-elles sonner l’heure de sa disparition ? Rien n’est moins certain. Mais ces solutions alternatives pour faciliter le télétravail ont le mérite de nourrir l’imagination pour penser hautement l’aménagement de son espace de vie professionnel. Parce que fixer des panneaux acoustiques au plafond de la tente quechua dans le jardin n’est pas recommandé, nous vous proposons plus sobrement d’améliorer le confort acoustique avec des solutions adaptées à chaque budget.

 

un bureau sur son toit