Une bonne acoustique favorise le porteur d’appareil auditif

Bonne acoustique pour les porteurs d'appareils auditifs

Le porteur d’appareil auditif est particulièrement sensible au bruit environnant. Même si les prothèses auditives sont bien plus performantes qu’il y a dix ans, bon nombre de personnes équipées redoutent certains environnements sonores. Une bonne acoustique améliore leur confort auditif et facilite leurs échanges.

Comment fonctionne un appareil auditif en milieu bruyant ?

Très souvent, les futurs porteurs d’appareils s’interrogent sur les capacités d’un appareil auditif dans un environnement bruyant. Le brouhaha, les conversations qui fusent dans tous les sens, les bruits de choc sont redoutés et perçus comme des nuisances sonores altérant les capacités des appareils auditifs.

Incontestablement, le bruit nuit à une bonne réception. Mais celle-ci dépend également de la gamme de l’appareil auditif. A présent, un traitement du signal qui diminue les bruits équipe les dernières générations d’appareils de type numérique. Le confort auditif s’en trouve nettement amélioré. Toutefois, il faut régler correctement les prothèses auditives en fonction de la nature de la surdité.

Par ailleurs, les personnes rechignent à porter un appareil auditif, car ils craignent de ne pas mieux entendre dans des pièces affectées par une forte réverbération. Ne pas pouvoir suivre une conversation est frustrant. Or, le risque de ne pas pouvoir suivre une conversation est réduit quand on met un appareil qui détermine si le son provient d’un bruit ou d’une parole dans une pièce traitée avec des panneaux acoustiques. Les personnes malentendantes ne subissent plus leur handicap avec un appareil auditif multicanal mis dans une pièce où l’écho est maîtrisé.

Augmentation de la population malentendante en France

Une bonne acoustique devient prioritaire dans un pays où 25 % de la population s’avère malentendante. Un chiffre énorme, mais bien réel à la lecture de l’étude menée par l’INSERM en 2022. Le test réalisé sur une plage allant de –10 dB à 85 dB, avec des pas de 5 dB, à cinq fréquences : 0,5, 1, 2, 4 et 8 kHz. L’âge demeure le premier facteur de perte auditive dans ce panel allant de 15 à 65 ans et plus. En seconde position vient d’avoir travaillé dans un milieu bruyant qui accroît le risque de 24 %. Le fait de fumer, d’être un homme, le diabète, les maladies cardio-vasculaires sont ensuite les causes d’une perte d’audition.

Aujourd’hui, on trouve des malentendants dans toutes les tranches d’âge. De plus en plus de jeunes sont concernés par des problèmes d’audition. Selon une étude menée par l’Anses, plus de 10 % des jeunes de moins de 25 ans montrent une déficience auditive et on estime à 25 % la part de jeunes concernée par les problèmes d’auditions. Un chiffre susceptible d’augmenter au vu des technologies actuelles et du déficit de prévention auditive.

Le bruit un ennemi invisible

Les conséquences d’une exposition excessive au bruit ne se constatent pas immédiatement. L’école pour les enfants, les adolescents et leur encadrement peut altérer l’ouïe. Des salles de classe, des amphithéâtres ou des réfectoires trop bruyants engendrent une fatigue acoustique et des troubles de l’audition. Beaucoup de professeurs et d’élèves se plaignent de ne plus entendre nettement après avoir évolué dans des espaces où l’acoustique est déplorable.

Dans une cantine, le niveau sonore monte parfois jusqu’à 90 dB. Etre exposé à ce niveau sonore durant plusieurs heures tous les jours finit par altérer l’ouïe. Or, le bruit demeure la cause principale de la déficience auditive. Pour contrer la surexposition au bruit, on conseille de porter des protections, mais il faut aussi travailler l’acoustique des sites.

Traiter l’acoustique

Lutter contre l’augmentation de la perte d’audition passe à la fois par une politique de prévention et une amélioration de l’acoustique dans tous les lieux susceptibles de recevoir un public.

DP-Acoustique propose de nombreuses solutions pour traiter des salles de réunions, de classe ou de restaurant. Nos réalisations illustrent concrètement ce qui est possible de faire. Un travail concerté permet d’obtenir des résultats satisfaisants et pérennes. Lutter contre le bruit est un travail d’équipe.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

  • Pourquoi demander un diagnostic acoustique à un professionnel ?

    Diagnostic acoustique par un professionnel

    Bruits de talon, circulation, voisinage, conversations qui empêchent de se concentrer… Vous n’en pouvez plus de subir les nuisances sonores sur votre lieu de travail ou votre habitation et vous voulez entreprendre des travaux pour améliorer l’acoustique. Avant de vous lancer, commencez par réaliser un diagnostic acoustique pour déterminer les solutions les plus adaptées et […]

  • Le confort acoustique : une priorité dans les établissements scolaires

    Panneaux acoustiques pour traiter le bruit dans une classe d'école

    Depuis que nous intervenons dans les établissements scolaires, nous constatons toujours et encore que ceux construits avant 1995 ont tendance à beaucoup plus amplifier les bruits et réverbérer les sons, entraînant stress, fatigue qui nuisent à l’apprentissage. On peut contrer ces nuisances sonores subies au quotidien par les élèves et le corps enseignant en installant […]