Le bruit au restaurant : un fléau qui gâche le plaisir et la convivialité

traiter le bruit au restaurant - améliorer le confort acoustique

Le bruit au restaurant est devenu la première source d’insatisfaction de la clientèle et un fléau pour les professionnels soucieux de donner du plaisir dans un cadre qu’ils essaient de rendre le plus agréable. Pourtant le traitement sonore et la réduction de la réverbération peuvent résoudre rapidement et efficacement cette gêne sonore. Certes, il s’agit d’un investissement, mais cette immobilisation se trouve rapidement rentabilisé au regard des nombreux avantages qu’apporte une bonne acoustique.

 

Un restaurant trop bruyant est un mauvais restaurant…

C’est en effet ce qui ressort d’un sondage effectué par le guide La fourchette. Pour 20 % des Français, on ne peut pas bien manger dans un restaurant trop bruyant et 92 % affirment être perturbés par le bruit et avoir des difficultés à suivre leurs conversations. Des résultats corroborés par une étude menée par le guide gastronomique américain Zagat Survey. Durant 10 ans, il a enquêté auprès des consommateurs des New-Yorkais qui désignent le bruit au restaurant comme étant le facteur le plus incommodant après la qualité de service. Trop de réverbération et de bruit ambiant incommodent les clients qui sont moins réceptifs aux saveurs. Le tohu-bohu les rend insensibles aux efforts déployés pour soigner la décoration et la qualité des plats. Une étude britannique de l’université de Manchester montre qu’un environnement assourdissant altère le goût et rend les aliments plus fades. De surcroît, le brouhaha fatigue le personnel de salle et génère une mauvaise communication pouvant ralentir le service ou créer des malentendus propices aux erreurs. 

Pourquoi tant d’écho et de bruit au restaurant  ?

Les matériaux employés dans les restaurants modernes sont responsables en grande partie de cet excès de réverbération. Les baies vitrées, le carrelage au sol, des plafonds hauts, des éléments en métal présentent des surfaces lisses sur lequel le son va rebondir pour créer de l’écho. Si l’on ajoute à cela des tables trop rapprochées et une musique d’ambiance trop forte, tout est réuni pour obtenir « l’effet Lombard ». Par manque d’absorbeur acoustique, les clients vont, à leur insu, se mettre à parler plus fort et le niveau sonore continue d’augmenter jusqu’à devenir fatigant et stressant. Pour autant faut-il renoncer à une déco design et aux matériaux actuels pour éviter de cette sensation de résonance dans des locaux réverbérants ?

 

 

Comment réduire l’écho dans une salle de restaurant ?

L’objectif n’est pas d’aller à l’encontre d’un projet de décoration quand on traite le bruit au restaurant. Les panneaux absorbants doivent parfaitement s’harmoniser avec les lieux, voire se faire discrets. L’acoustique est importante et le choix de solution pour réduire les décibels doit répondre à un souci d’esthétique. Pour qu’un établissement soit plus silencieux et cosy, il faut résoudre le problème de réflexion des murs, sol et plafond. Chez DP-Acoustique, on recommande d’installer un plafond acoustique, des dalles phoniques suspendus et des écrans muraux qui peuvent absorber le bruit. De plus des nappes sur les tables dressées et des rideaux aux fenêtres contribuent aussi à limiter l’écho et créent une ambiance feutrée.  Une fois le diagnostic acoustique établi et le choix des matériaux absorbants réalisé, leur pose est facile et ne nécessite pas de fermer un établissement. Le changement se fait immédiatement entendre. Le bruit de fond envahissant laisse cède la place à une ambiance sereine parfaite pour déguster des spécialités culinaires au point que l’on se demande souvent pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt.

Panneaux acoustiques dans un restaurant

 

 

Cependant, lorsque le nombre de couverts est élevé, comme c’est souvent le cas dans des établissements de restauration rapide (cafétaria, cantine scolaire),poser un plafond acoustique ne sera pas  toujours suffisant pour réduire l’écho. Il faut soit supprimer quelques tables pour les espacer davantage ou bien installer des cloisons mobiles acoustiques. Intercalées entre les tables, elles vont casser le son et créer des îlots de calme.

 

Pour déterminer la solution acoustique la plus appropriée pour améliorer l’acoustique dans un restaurant, il faut commencer par faire un diagnostic acoustique. Une fois le calme revenu, les papilles s’aiguiseront pour savourer les plats et seul se fera entendre les murmures de satisfactions …

Autres articles qui pourraient vous intéresser

  • Comment améliorer l’acoustique d’une salle des fêtes ?

    Traitement acoustique dans une salle des fêtes

    On a tous fait l’expérience d’une mauvaise acoustique dans une salle des fêtes ou une salle polyvalente. Les sons résonnent, les voix deviennent inaudibles, et ce brouhaha constant fatigue le public et les intervenants brouhaha constant fatiguent le public et les intervenants. Elles sont inhérentes à leur conception et aux matériaux de construction. Pour autant, […]

  • Traitement acoustique du restaurant Le Jardin

      Le Jardin à Falaise est typiquement un restaurant familial où on aime se retrouver pour échanger, papoter autour d’une spécialité culinaire normande. Situé au centre-ville de Falaise, on y vient aussi pour l’ambiance chaleureuse et la convivialité des propriétaires. Lorsqu’ils ont repris cet établissement, ils ont voulu améliorer le confort acoustique de la salle […]